Secondary Nav - FR

Social Menu (Header Primary)

En moyenne, les Canadiens vivent plus longtemps que jamais. Une personne âgée de 65 ans a actuellement une espérance de vie de 84 ans s’il s’agit d’un homme, et de 87 ans s’il s’agit d’une femme. Ces chiffres laissent présager de plus longues retraites pour de nombreux Canadiens.

Cependant, une plus longue retraite présente un défi de planification intéressant : économiser assez pour générer un revenu durable pendant vos années de retraite.

REER et CELI

Les régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) sont parmi les plans d’investissement les plus populaires au Canada. Avec le double avantage des déductions d’impôt et des revenus accumulés exempts d’impôt, il est facile de voir pourquoi les Canadiens choisissent les REER comme principal moyen d’épargner pour la retraite.

Introduits en 2009, les comptes d’épargne libre d’impôt (CELI) sont un nouveau type de régime qui offre une croissance libre d’impôt et une flexibilité importante. Alors que les CELI viennent à échéance et que les droits de cotisation non utilisés augmentent, les gens commencent à voir les avantages à long terme d’intégrer le CELI dans leur plan d’investissement dès que possible.

Quelle est la meilleure option?

Il existe certaines lignes directrices que vous pouvez suivre pour décider de cotiser à un REER ou à un CELI. Veuillez garder à l’esprit qu’il n’est pas garanti que cela s’applique à vous, et que la meilleure approche est de consulter votre conseiller financier afin de décider quelle option vous convient le mieux. Votre conseiller financier peut également vous aider à estimer le montant d’argent dont vous aurez besoin à la retraite, et les stratégies d’épargne et de placement qui vous aideront à générer les revenus nécessaires.

Les REER peuvent être la meilleure option lorsque
  • Vous vous attendez à avoir un faible revenu à la retraite;
  • Vous gagnez un revenu important.
Les CELI peuvent être la meilleure option lorsque
  • Vous vous attendez à être dans une tranche d’imposition plus élevée à la retraite (par exemple, si vous savez que vous allez recevoir une pension importante);
  • Vous gagnez un revenu relativement plus faible (parce que les retraits REER/FERR peuvent déclencher une récupération de certaines prestations de l’état);
  • Vous prévoyez retirer de l’argent avant votre retraite.

Conclusion

Votre décision d’investir dans un REER ou dans un CELI dépend généralement de votre situation financière actuelle et future, et de vos objectifs à long terme. Consultez votre conseiller financier afin de déterminer quelle option vous convient le mieux.

REER et CELI en un coup d’œil

  REER CELI
Plafond de cotisation annuelle 18 % du revenu gagné l’année précédente, jusqu’à concurrence de 26 230 $ en 2018 (26 500 $ en 2019) 2009-2012 : 5 000 $ 2015 : 10 000 $ 2013-2014 : 5 500 $ 2016-2019 : 5 500 $
Cotisations Déductibles d’impôt Non déductibles d’impôt
Croissance Impôt différé Libre d’impôt
Retraits Imposable : peut affecter vos prestations gouvernementales comme la Sécurité de vieillesse Libre d’impôt : n’affectent pas vos prestations gouvernementales
Montants de retrait Les droits de cotisations sont perdus pour les Ajouté aux droits à cotisations
Droits de cotisations Reporté Reporté
Régime du conjoint Vous pouvez cotiser au REER d’un conjoint Aucun régime de conjoint. Cependant, vous pouvez donner de l’argent à votre conjoint pour son CELI.
Fin du régime Fin de l’année civile pendant laquelle vous atteignez l’âge de 71 ans. Les actifs sont transférés à un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) ou en rente viagère. Pas de limite d’âge pour les cotisations
© Droit d’auteur 2019 Starlight Capital Investments LP. Tous droits réservés.

Social Menu (OffCanva)

Secondary Menu - FR (OffCanvas)

Language switcher - offcanvas