Secondary Nav - FR

Social Menu (Header Primary)

Modèle de relation client-conseiller 2 (MRCC2)

Fournir aux investisseurs une plus grande transparence sur le coût et le rendement de leurs comptes est à l’origine de la nouvelle réglementation à l’échelle de l’industrie, connue sous le nom du Modèle de relation client-conseiller 2 (MRCC2)

Définition du MRCC2

MRCC2 fait référence aux nouvelles règles sur les rapports et les divulgations effectuées par les agents et les conseillers en placements canadiens. Les nouvelles règles font partie de la deuxième série de réformes au de relation client-conseiller par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), l’organisme-cadre qui harmonise la réglementation à travers les provinces et les territoires du Canada. Les deux nouvelles divulgations en vertu du MRCC2 sont : un rapport de performance du compte plus clair à l’aide de périodes de mesure standards, ainsi qu’une liste annuelle détaillée des frais et des autres dépenses imputées au compte. MRCC2 vise à créer plus de transparence pour les investisseurs canadiens en leur donnant un aperçu clair du rendement de leurs comptes et de ce qu’ils paient pour obtenir ce rendement (ou ce manque de rendement). Les changements de règles du MRCC2 ont été effectués en plusieurs étapes, avec la mise en œuvre intégrale au début de 2017.

Qu’est-ce que le MRCC2?

  • De nouveaux règlements à l’échelle de l’industrie visant à améliorer la façon dont l’industrie financière divulgue et communique les renseignements aux investisseurs
  • Des changements ont été mis en œuvre dans l’ensemble de l’industrie au début de 2017. Cela comprend deux nouveaux rapports : (1) rapport annuel sur les frais et la rémunération et (2) rapport annuel sur les rendements.
  • S’applique à tous les courtiers et conseillers en placement au Canada, y compris :

    • Les courtiers en valeurs mobilières sont régis par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM)
    • Les entreprises régies par l’Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (ACFM), tels que les distributeurs de fonds communs de placement respectifs de chacune des grandes banques
    • Les firmes de conseils en placements régies par les commissions provinciales des valeurs mobilières au Canada

MRCC2 en détail

L’un des plus intéressants changements du MRCC2 est la présentation des frais en termes de dollars payés plutôt qu’en pourcentages. Bien qu’il n’y ait pas de différence mathématique entre les deux styles, voir les frais exprimés en dollars pour la première fois — en particulier si les comptes n’ont pas obtenu de bons rendements — peut provoquer un choc pour certains investisseurs canadiens. En plus de voir les coûts en termes de dollars, le rendement du compte est présenté au moyen du rendement pondéré du coût de l'argent afin de fournir un aperçu plus personalisé des progrès réalisés par l’investisseur dans l’atteinte de ses objectifs financiers.

Pourquoi le MRCC2 a-t-il été mis en œuvre?

  • MRCC2 fait partie d’une tendance mondiale vers l’accroissement de l’information et de la transparence dans le secteur de l’investissement
  • Afin d’offrir aux investisseurs plus de détails sur les frais et le rendement de leurs comptes de placement
  • Pour améliorer la capacité des investisseurs à évaluer comment ils progressent vers leurs objectifs financiers

Ce que MRCC2 signifie pour les conseillers

Avec les frais maintenant expliqués en termes de dollars, les conseillers en placement canadiens doivent montrer qu’ils offrent aux investisseurs de la valeur pour leur argent. Plusieurs investisseurs canadiens pourraient potentiellement se tourner vers des options à moindre coût telles que les robots-conseillers et les portefeuilles gérés passivement. Il y a également, bien entendu, des occasions pour les conseillers hautement performants d’utiliser le MRCC2 comme un moyen d’attirer des clients de concurrents peu performants. En bref, si un conseiller n’offre pas une valeur aux investisseurs pour leur argent, le MRCC2 n’est pas une bonne chose.

Ce que MRCC2 signifie pour les investisseurs

Les investisseurs canadiens avaient déjà la capacité de comprendre le rendement et les coûts par eux-mêmes, mais c’était un processus plus long et plus complexe qu’il n’aurait dû l’être. Le MRCC2 calcule les coûts directs et indirects, et standardise également les rapports de rendement, ce qui simplifie l’évaluation de la valeur qu’un investisseur reçoit de son conseiller. La facilité d’évaluation ouvre la porte aux comparaisons de prix lors de la recherche de conseils en matière d’investissement, donnant ainsi à l’investisseur l’avantage de faire un choix plus éclairé entre les options.

Comment le MRCC2 vous affectera-t-il?

  • MRCC2 ne change pas le montant que vous payez à la maison de courtage; il fournit seulement plus de détails sur vos frais de compte et sur le rendement.
  • Tous les investisseurs reçoivent des renseignements plus précis sur le coût et le rendement de leurs investissements par :
    • Un résumé des coûts des 12 derniers mois associés à la gestion de votre portefeuille
    • Un rapport de rendement d’investissement apportant des précisions sur la façon dont le compte performe à l’aide d’un taux de rendement « pondéré »
© Droit d’auteur 2019 Starlight Capital Investments LP. Tous droits réservés.

Social Menu (OffCanva)

Secondary Menu - FR (OffCanvas)

Language switcher - offcanvas