Social Menu (Header Primary) FR

Investir dans les placements axés sur les dividendes de croissance avec Starlight Capital

Tout investissement en actions comporte trois sources de rendement : les dividendes versés, la croissance générée par l’entreprise et le ratio auquel l’entreprise se négocie. Sur de courtes périodes, les rendements sont dominés par la variation du ratio auquel les actions sont négociées. Cette évolution peut être liée aux bénéfices, à la politique monétaire de la banque centrale, à la politique budgétaire du gouvernement ou à tout autre événement macroéconomique. Sur des périodes plus longues, les rendements totaux sont dominés par les dividendes et la croissance générée par l’entreprise. Le Graphique 1 illustre cet effet et montre les avantages qu’il y a à privilégier les entreprises qui peuvent accroître leurs bénéfices et qui s’attachent à restituer du capital aux investisseurs.
Graphique 1 - Générateur de rendement par horizon temporel pour chaque période d’un an et de cinq ans depuis 1871
Rendements totaux des actifs réels mondiaux contre ceux des actions mondiales
Source : Bristol Gate Capital Partner
Les investisseurs ont depuis longtemps compris les avantages des dividendes versés par les entreprises, qui constituent l’une des principales sources de rendement. Cependant, depuis plus de vingt ans, nous vantons les mérites des sociétés qui augmentent régulièrement leurs dividendes afin de générer des rendements to- taux ajustés en fonction du risque supérieurs. Historiquement, ces sociétés ont dégagé des rendements totaux à long terme supérieurs et ont eu tendance à le faire avec une volatilité globale plus faible. Ce dernier point est important, car il permet aux investisseurs de conserver leurs positions plus longtemps pendant les périodes de forte volatilité. Le Graphique 2 ci-dessous illustre la surperformance importante des actions de croissance du dividende au cours des 50 dernières années.
Graphique 2 - Les actions de croissance des dividendes ont surperformé en affichant moins de risque
Risque par rapport au rendement, annualisé, 1973 – 2022
Rendements ajustés au risque des actions de l’indice S&P 500 par politique de dividendes
Source : Ned Davis Research, Inc. et Refinitiv, du 31 janvier 1973 au 31 décembre 2021. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le rendement représente le ratio risque/rendement historique des actions de l’indice S&P 500 regroupées par politique de dividendes.
Une entreprise doit disposer d’un bénéfice net régulier et croissant avant de pouvoir mettre en place un dividende et de l’augmenter de façon régulière. Un bénéfice net en hausse constante est généralement le résultat d’un avantage concurrentiel durable qui n’a pas été supprimé par la concurrence. Cela peut aller de la marque Coca-Cola à l’omniprésence de Microsoft, en passant par les voies ferrées du CN et les monopoles réglementés sur les biens publics (électricité, eau, gaz). Il s’agit là d’exemples de grandes entreprises dotées d’actifs irremplaçables qui sont dotées d’un avantage concurrentiel durable.

L’indice S&P 500 Dividend Aristocrats est composé d’un groupe d’élite de sociétés à grande capitalisation qui ont augmenté leurs dividendes pendant au moins 25 années consécutives. Le Graphique 3 montre que ces entreprises ont toujours généré des rendements des capitaux propres supérieurs à ceux des entreprises de l’indice S&P 500. La différence est encore plus frappante si l’on considère la croissance des bénéfices trimestriels. Au quatrième trimestre 2022, l’indice S&P 500 a enregistré des baisses significatives de ses bénéfices, tandis que les sociétés du Dividend Aristocrats ont bénéficié d’une très forte croissance de leurs bénéfices. montre que les sociétés à faible capitalisation boursière dont les dividendes augmentent doivent probablement cette surperformance à leur capacité à générer des rendements des capitaux propres et une croissance des bénéfices par action plus élevés.
Graphique 3 - Rendement des capitaux propres et croissance des bénéfices de l’indice S&P 500 Dividend Aristocrats
Les sociétés de l’indice S&P 500 Dividend Aristocrats ont produit des rendements plus élevés sur les actions...
Image
...et affichent une croissance des bénéfices plus résistante

Image
Source : FactSet, 3/1/22-4/20/23. Le rendement des capitaux propres mesure l’efficacité avec laquelle une entreprise génère des bénéfices et est égal au revenu net d’une entreprise divisé par les capitaux propres. L’année civile est définie comme l’année civile en cours. Les rendements des indices ne sont donnés qu’à titre indicatif et ne représentent pas le rendement des fonds. Les rendements des indices ne reflètent pas les frais de gestion, les coûts de transaction ou les dépenses. Les indices ne sont pas gérés et il n’est pas possible d’investir dans un indice. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs.
Certaines entreprises ont recours à l’ingénierie financière (augmentation du ratio de distribution, augmentation de l’effet de levier) afin de générer des dividendes en hausse. Cette méthode n’est pas viable à long terme et nous éliminons ces entreprises au cours de notre analyse. Ces entreprises commencent souvent par générer des dividendes et/ou des actions à rendement élevé, mais elles se mettent à réduire leurs dividendes en cas d’adversité économique (récession) ou financière (hausse rapide des taux d’intérêt). Nous ciblons des sociétés qui peuvent continuer à faire croître leurs dividendes tout au long des cycles économiques et commerciaux, sur la base de leur capacité à faire croître leurs bénéfices nets. Comme le montre le b, les sociétés « Dividend Aristocrates » offrent une protection contre les baisses nettement supérieure à celle des actions à dividendes élevés et de l’indice S&P Composite 1500® dans son ensemble.
Graphique 4 – Sociétés qui augmentent leurs dividendes comparativement aux sociétés qui versent des dividendes élevés au cours de marchés baissiers
Chart - Average Annual Returns and Volatility by Dividend Policy
Source : S&P Dow Jones Indices LLC. Données du 31 déc. 1999 au 31 mars 2022. Le rendement de l’indice est basé sur le rendement total en $US. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. L’indice S&P High Yield Dividend Aristocrats a été lancé le 9 novembre 2005. L’indice S&P 500 High Dividend a été lancé le 21 septembre 2015. Toutes les données antérieures à la date de lancement de l’indice sont des rendements hypothétiques testés à rebours. Le graphique est fourni à titre d’illustration et reflète un rendement historique hypothétique. Veuillez consulter l’information sur le rendement à la fin de ce document pour plus d’informations sur les limites inhérentes au rendement vérifié à rebours.
Bon nombre d’investisseurs ont stratégiquement intégré les actions de petites capitalisations dans leurs portefeuilles en raison des avantages de diversification et du potentiel de rendement plus élevé qu’elles offrent. Depuis 1926, les petites capitalisations ont surpassé les grandes capitalisations en termes nominaux, mais ces rendements ont toujours été assortis d’un risque plus élevé, mesuré par la volatilité. L’histoire est très différente pour les petites capitalisations dont les dividendes augmentent, car elles ont connu à la fois une volatilité plus faible et des baisses moins importantes que l’ensemble des petites capitalisations. Le Graphique 5 montre que les sociétés à faible capitalisation boursière dont les dividendes augmentent doivent probablement cette surperformance à leur capacité à générer des rendements des capitaux propres et une croissance des bénéfices par action plus élevés.
Graphique 5 - Croissance des dividendes des petites capitalisations : Rendement des capitaux propres et croissance plus élevés, meilleure détection des fluctuations à la hausse ou à la baisse
Les indices de croissance des dividendes ont affiché de solides ratios de capture des hausses et des baisses
(depuis la création de l’indice jusqu’au 30 juin 2022)
Image
Source : Morningstar. Données au 30 juin 2022. Les rendements des indices sont donnés à titre indicatif uniquement et ne reflètent pas les frais de gestion, les coûts de transaction ou les dépenses. Les indices ne sont pas gérés et il n’est pas possible d’investir directement dans un indice. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Indice S&P 500 Dividend Aristocrats : 02/05/05 - 30/06/22. Indice S&P MidCap 400 Dividend Aristocrats : 05/01/15 -30/06/22. Indice Russell 2000 Dividend Growth : 11/11/14 - 30/6/22.
Image
Source : Russell Investment Group. Le rendement des capitaux propres (RCP) est basé sur la moyenne quinquennale pour la période se terminant le 31/12/2014. Le bénéfice par action (BPA) est la part du bénéfice d’une entreprise attribuée à chaque action ordinaire en circulation; il sert d’indicateur de la rentabilité d’une entreprise. Ici, le BPA est calculé pour les 10 dernières années se terminant le 31/12/2014.
Il s’agit du moment idéal pour les investisseurs d’opter pour des stratégies de croissance des dividendes, car l’inflation et la hausse des taux d’intérêt ont été les principaux facteurs qui ont influencé les rendements et la volatilité des marchés d’actions au cours des deux dernières années. Historiquement, la hausse des taux a freiné l’activité économique, en augmentant le coût du capital pour les entreprises et, simultanément, les taux d’actualisation des valorisations. La contrepartie de cet impact a toujours été une croissance plus forte des bénéfices pour compenser l’incidence de la hausse des taux d’intérêt. Comme le montre le Graphique 6, les entreprises dont les dividendes augmentent ont historiquement surperformé après les cycles de hausse des taux du Federal Open Market Committee (FOMC), en grande partie grâce à la croissance supérieure de leurs bénéfices.
Graphique 6 - Croissance des dividendes après les cycles de hausse des taux du FOMC
Sous-ensembles de l’indice S&P 500, toutes les hausses de taux d’intérêt depuis 1972
Comparaison du revenu canadien après impôt
Source : Ned Davis Research, Inc. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Les données présentées sont basées sur le rendement moyen sur 36 mois après toutes les hausses de taux d’intérêt depuis 1972 qui se sont produites aux dates suivantes : 15/01/73, 31/08/77, 31/08/80, 04/09/87, 04/02/94, 30/06/99, 30/06/04, 16/12/15.
Le risque de récession s’inscrit dans la continuité de la discussion sur le calendrier des hausses des taux d’intérêt. Historiquement, les cycles agressifs de hausse des taux d’intérêt du FOMC ont déclenché des récessions économiques aux États-Unis et le cycle actuel de hausse des taux est le plus agressif jamais enregistré. Les cycles synchronisés de hausse agressive des taux dans les économies développées (Union européenne, Canada, Royaume-Uni) et en Chine ont réduit la croissance du P12IB mondial et augmenté de manière significative les chances d’une récession en 2024. Le Graphique 7 montre que les entreprises dont les dividendes augmentent ont historiquement surperformé avant et pendant les récessions.
Graphique 7 - Les sociétés qui augmentent leurs dividendes avant et pendant les récessions
Rendement cumulé moyen au cours des 5 dernières récessions
(1er janvier 1979 - 31 décembre 2018)
12 mois avant la récession
Image
Récession subséquente
Image
Source : National Bureau of Economic Research et Ned Davis Research Inc. 01/01/79-31/31/18, sur la base des cinq récessions les plus récentes. Les rendements passés ne garantissent pas les résultats futurs. Le rendement total moyen de chaque groupe et du S&P 500 est basé sur une moyenne géométrique à pondération égale, calculée mensuellement. Pour une description de la manière dont chaque action est regroupée en fonction de la politique de dividende, voir la description de la politique de dividende à la dernière page.
La Catégorie de croissance de dividendes Starlight offre un accès à un portefeuille diversifié d’actions nord- américaines qui ont souvent augmenté leurs dividendes à un taux de croissance annuel composé de plus de 10 %. Le fonds offre une exposition aux petites capitalisations américaines de haute qualité, aux sociétés des secteurs de la santé et de la technologie qui ne sont pas largement disponibles sur le marché canadien, tout en réduisant l’exposition aux secteurs de la finance, de l’énergie et des matériaux qui dominent le marché canadien.

Starlight Capital a été fondée pour offrir aux investisseurs canadiens la possibilité d’investir dans des mandats de croissance des dividendes afin d’obtenir des rendements supérieurs à long terme ajustés au risque. La Catégorie de croissance des dividendes Starlight génère de solides rendements depuis 20 ans. Ce rendement est attribuable à l’accent mis sur les sociétés dont les dividendes augmentent et à notre philosophie de placement exclusive qui met l’accent sur les sociétés de haute qualité ayant des avantages concurrentiels durables.
Graphique 8 - Croissance des dividendes de Starlight Capital
Comparaison du revenu canadien après impôt
Source : Bloomberg

Nous vous invitons à vous associer à nous.


Fonds commun de placement Starlight Capital

Actions diversifiées
Catégorie de croissance de dividendes Starlight
Lancement - 2020, durée indéterminée

Objectif d’investissement :
Réaliser une croissance du capital à long terme supérieure à la moyenne, en accord avec une philosophie d’investissement conservatrice englobant une approche de portefeuille diversifiée. Le fonds investit principalement dans des titres de participation de sociétés canadiennes qui font preuve de solidité financière et d’un bon potentiel de croissance.

Codes de fonds
Série A (SLC515)
Série F (SLC517)
Série T8 (SLC5158)

Fréquence des distributions
Mensuelle
Les opinions exprimées dans cette mise à jour sont susceptibles d’être modifiées à tout moment en fonction des conditions du marché ou d’autres conditions et sont à jour au 31 juillet 2023. Bien que tout le matériel soit considéré comme fiable, l’exactitude et l’exhaustivité ne peuvent être garanties.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué de presse sont de nature prospective et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, notamment les énoncés concernant les perspectives des activités et des résultats d’exploitation de la Fiducie. Les énoncés prospectifs (« EP ») sont fournis dans le but d’aider le lecteur à comprendre le rendement financier, la situation financière et les flux de trésorerie de la Fiducie à certaines dates et pour les périodes terminées à certaines dates, et de présenter des renseignements sur les attentes et les plans actuels de la direction concernant l’avenir. Les lecteurs sont avertis que ces énoncés peuvent ne pas être appropriées à d’autres fins. Les EP impliquent des risques et des incertitudes connus et inconnus, qui peuvent être généraux ou spécifiques et qui donnent lieu à la possibilité que les attentes, les prévisions, les prédictions, les projections ou les conclusions ne se révèlent pas exactes, que les hypothèses ne soient pas correctes et que les objectifs, les buts stratégiques et les priorités ne soient pas atteints. Les EP sont des énoncés de nature prédictive, qui dépendent d’événements ou de conditions futurs ou s’y réfèrent, ou qui contiennent des termes tels que « peut », « sera », « devrait », « pourrait », « s’attendre », « anticiper », « avoir l’intention », « planifier », « croire » ou « estimer », ou d’autres expressions similaires. Les énoncés qui se projettent dans le temps ou qui comprennent des éléments autres que des informations historiques sont soumises à des risques et des incertitudes, et les résultats, actions ou événements réels pourraient différer sensiblement de ceux présentés dans les EP. Les EP ne sont pas des garanties de performances futures et sont par nature basées sur de nombreuses hypothèses.

Le contenu de ce document (y compris les faits, les points de vue, les opinions, les recommandations, les descriptions ou les références à des produits ou à des titres) ne doit pas être utilisé ou interprété comme un conseil en investissement, comme une offre de vente ou la sollicitation d’une offre d’achat, ou comme une approbation, une recommandation ou un parrainage d’une entité ou d’un titre cité. Bien que nous nous efforcions d’en garantir l’exactitude et l’exhaustivité, nous n’assumons aucune responsabilité quant à leur utilisation. Les investissements dans les fonds communs de placement peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire les documents d’offre avant d’investir. Les investisseurs devraient consulter leurs conseillers avant d’investir.

Starlight, Starlight Investments, Starlight Capital et tous les autres logos Starlight sont des marques déposées de Starlight Group Property Holdings Inc.
© Droit d’auteur 2024 Starlight Capital Investments LP. Tous droits réservés.

Language switcher - offcanvas

Social Menu (OffCanva) FR